Interview récent de Liao Yi LIN, fondatrice du Centre Liao Ch’an Qi Gong

– un espace libre pour nourrir la vie

Questions posées par Emmenuel Moulin de Méditationfrance

 10 sons therapeutiques

Bonjour Liao, 

 

Vous avez créé l’école Liao Ch’an Qi Gong en 2008, son siège est aujourd’hui en bas Montreuil, près du bois de Vincennes. Quel enseignement et pratiques proposez-vous ? 

 Notre travail vise à maintenir et améliorer la santé et l’esprit, à évoluer vers un être sain et serein.

Nous avons un enseignement alliant trois disciplines fondamentales et indissociables qui sont le Qi Gong, la médecine traditionnelle chinoise et la méditation. La pratique de Liao Ch’an Qi Gong que j’ai créée est étroitement liée avec  le système des méridiens et  la sagesse de la médecine chinoise qui est un grand art préventif de graves maladies doté de méthodes de diagnostic efficaces pour prévoir le risque à venir…  J’enseigne des pratiques de méditation sans connotation religieuse, libre de doctrine rigide. Dans chaque stage que je donne, il y a ces trois piliers d’enseignement. Grâce à cet ensemble de l’Art de vivre millénaire, vous apprendrez à bien vous occuper de votre corps avant de soigner celui des autres. La porte de l’école est ouverte non seulement aux professionnels, mais surtout à tous ceux qui veulent mieux connaître le corps et l’esprit afin de bien prendre soin d’eux.

Il serait regrettable de ne pas savoir que nous avons, dans nos corps, tous les trésors nécessaires qui nous permettent de mener une belle longue vie saine… Il serait encore plus dommage de paniquer devant les maladies graves et d’avoir une peur inconsciente devant la mort alors que nous pouvons apprendre à mieux vivre et à bien mourir … Pour cela, l’école propose une trilogie forte d’enseignement :  Gérard Olivier qui donne une formation de 2 ans, très originale de sa pratique de soin sur le système complet des méridiens ; moi, qui donne une formation approfondie de 6 ans sur le Qi Gong et sur des méthodes diverses de soin selon la médecine traditionnelle chinoise ainsi qu’un enseignement régulier, un samedi matin par mois, sur les diverses méthodes de méditation. Durant les stages de 5 jours, je donne un enseignement très riche : Qi Gong + Médecine Chinoise Traditionnelle + méditation, toujours sur des thèmes divers avec pour base le corps et l’esprit indissociables, d’union Yin et Yang etc…afin de se libérer des contraintes psychologiques et psychiques, de pouvoir entrer réellement dans la paix. Cette trilogie d’enseignements a pour but d’apprendre à être vigilant, à être sain et heureux… A partir de 2015, je développerai plus de nouveaux stages régulières sur la méditation, j’enseignerai des trésors qui permettent de faire face aux crises mondiale et aider ensemble ce monde menacé de catastrophes …  Dans ce centre, qui est un véritable espace libre pour « nourrir la vie », nous accueillons avec notre cœur ouvert tous ceux qui désirent partager cette démarche naturelle…

 Vous êtes née en Chine et j’ai lu sur votre site web que dès votre enfance, vous vous êtes intéressée aux plantes thérapeutiques, aux arts du Qi Gong et à la médecine chinoise… pouvez-vous nous raconter un peu ?

 Les mouvements pour la santé ont fait partie de ma vie dès mon enfance. Je me souviens qu’en bas de chez moi,  tous les matins, les gens de la résidence se rassemblaient pour respirer et bouger ensemble. Je les suivais toujours en jouant autour d’eux avant de savoir que c’était du Qi Gong ou du Tai Ji. C’est avec cette ambiance d’amour et de dynamisme que j’ai grandi. C’est cette belle tradition qui maintient la culture chinoise de génération en génération.

 Mon père a souffert de malnutrition et décalcification à l’âge de 17 ans, après la guerre avec les japonais. Il s’est ensuite passionné pour les plantes médicinales et a travaillé avec toute sa vie dans l’une des pharmacies chinoises des plus prestigieuses. J’ai été imprégnée de médecine chinoise dès ma naissance. Si je peux mener deux vies dans ce monde et faire tant de choses à l’âge de 55 ans, c’est grâce à la nature qui me soutient avec les merveilleuses plantes qu’elle m’offre. Je suis convaincue que l’homme peut gagner un corps et un esprit sain grâce aux cadeaux que la nature lui donne généreusement. Les sages chinois, les médecins traditionnels ont compris cela et nous ont laissé un véritable trésor de l’humanité.

Dans les formations Qi Gong et Méthode de soin MTC, j’enseigne avec mon dernier livre inédit :  » L’Art de Soigner – le Trésor des Méthodes de Soin MTC  » qui rapporte l’héritage des vastes connaissances de « Vieux Médecins du Pays » renommés. (Ce livre, qui comporte plusieurs volumes, restera un document interne pour les élèves du Centre). Pendant les trois années de formation aux soins MTC,  seront présentés et expliqués des remèdes traditionnels, des points cutanés du système des méridiens, de multiples méthodes de soin ancestrales pour aider à traiter préventivement diverses maladies selon la Médecine Traditionnelle Chinoise. C’est un Grand Savoir qui permet de mener une vie saine et heureuse.

C’est tout cela que je suis en train de transmettre dans mon centre Liao Ch’an Qi Gong.

 Le Qi Gong est reconnu comme une gymnastique traditionnelle chinoise et un art énergétique, mais dans votre école, c’est aussi une forme de méditation en mouvement à part entière, n’est-ce pas ?  

 Nous pouvons toujours retravailler et initier les mouvements de Qi Gong d’une manière méditative et, ainsi,  les approfondir selon les trajets des méridiens et les points vitaux. Ce sont ces deux spécificités qui caractérisent Liao Ch’an Qi Gong que j’ai créé. Depuis 15 ans, dans mon enseignement, je consacre un temps important pour la méditation afin que l’inconscience soit reconnue et purifiée. Nous ne pouvons pas être réellement authentiques et heureux avec un esprit accablé de souffrance consciente et/ou inconsciente. Liao Ch’an Qi Gong, veut dire « mouvements en conscience », mouvements pour sublimer la polarité de la vie, le corps et l’esprit, la vie et la mort, l’amour et la haine etc… Je suis pour un Qi Gong sur le chemin de l’éveil, je poursuis humblement la tradition Ch’an (Zen)  …  J’ai initié des mouvements méditatifs issus de la tradition orientale, afin d’ouvrir également un esprit universel… et j’approfondis mon travail en dehors de la tradition Ch’an… J’amène mes élèves au fond de la tradition chinoise et ensuite les invite à aller au delà de toute contrainte … J’ouvre une espace libre pour l’évolution et la création… Pour moi, la vraie pratique authentique est sans limite, sans frontière de pays et de tradition… j’apprécie énormément la méditation dynamique, car l’homme moderne a besoin de purifier son âme ombrée par toutes sortes d’émotions néfastes. Selon mon expérience, toute personne atteinte de grave maladie cache derrière elle une profonde souffrance inconsciente et refoulée. Pour libérer ces failles psychologiques et psychiques, les pratiques diverses de la méditation dynamique sont indispensable pour une vraie transformation et guérison. Pour cela, j’ai invité Kama, qui a l’expérience de ces pratiques de méditation en mouvement depuis vingt ans, à proposer avec moi,  un travail à long terme dans le centre… Nous aurons un programme très riche concernant cette médiation en mouvement…

 Que ce soit pour un projet de film, un livre, un stage ou pour rencontrer un maître, vous allez régulièrement en Chine… comment voyez-vous la Chine aujourd’hui ? Quelle est la place de la spiritualité dans ce pays en pleine croissance économique ?

 La Chine actuelle est à la fois réjouissante et inquiétante. Je constate que le peuple s’est levé et que, grâce à cela, la Chine s’est réveillée. Je suis toujours très émue de voir le changement rapide et dynamique du pays. Depuis vingt ans, le boom économique a aidé une partie de la classe moyenne intellectuelle qui réalise ainsi ses beaux rêves. Beaucoup de mes amis s’enrichissent et peuvent mener la vie qu’ils souhaitent. Je peux vous raconter de très belles histoires : 80 chaînes de télévisions ont ouvert une immense porte aux créations audiovisuelles. De grands médecins sortent au grand jour pour transmettre, dans les parcs, leurs savoirs traditionnels ; des réalisateurs de documentaires ont traversé tout le pays, dans les 56 tribus pour montrer l’immensité et la beauté de cette Chine, comme un tableau de milliers de fleurs aux pétales colorés. Ce ne sont pas que des images, mais des sentiments positifs, beaucoup d’amour pour cette culture millénaire. Lors de chaque catastrophe naturelle, les Chinois m’émeuvent par leur générosité, leur dévouement pour s’aider mutuellement. Face à l’indifférence et l’injustice de l’autorité chinoise, le peuple chinois s’est levé et s’affirme. Cette énergie d’Amour pour le pays (et non pas pour les dirigeants), pour la famille, pour les personnes âgées, pour les femmes, pour les enfants ouvre, aujourd’hui en Chine, un chemin humaniste très touchant.  La Chine est encore menacée par la pollution, la déforestation, la sécheresse au nord et les inondations au sud, la corruption, la violence, la répression politique et l’écart entre les riches et les pauvres etc. ; mais cela témoigne d’une force transformatrice du peuple qui résiste pour contrebalancer ces dangers dont beaucoup d’autres pays souffrent également… Je souhaite voir partout dans le monde, ce dynamisme humaniste qui est né spontanément du peuple, se propager pour les bonnes causes afin de  contrebalancer la détresse et la crise…  Ici, à Montreuil, les associations lancent une action solidaire « la pêche monnaie locale – Vous avez la pêche ? nous aussi !  », qui est une belle initiative du peuple face à une France un peu morose !… (j’ai relaté beaucoup d’autres mouvances altruistes très encourageantes dans mon livre « l’Art de Méditer », au chapitre « méditation pour un monde meilleur »).

Du point de vue de la spiritualité, les Chinois sont entrés dans une nouvelle ère. Beaucoup de temples Ch’an, bouddhistes et taoïstes se renouvellent en haut de la montagne et accueillent tous ceux qui sont à la recherche de la paix intérieure. Je connais un vieux maître taoïste se cachant au Mont Wu Dang, vivant aux côtés des abeilles qui sont venues squatter son armoire. Il donne souvent, aux visiteurs, des conseils sous forme de poèmes :  » Suivons le Tao, n’allons jamais à l’encontre ; aimons toutes les créatures et  vivons chaque moment présent avec gratitude. Renaissons dans la difficulté, ne nous laissons pas mourir dans et la facilité et la passivité. Réjouissons-nous dans le travail, et reposons dans la paix. Aimons la Terre, notre plus belle mère, aimons ! … » Je suis convaincue que le jour où les Chinois suivront les conseils de leurs Sages, anciens ou contemporains, ils regagneront une vie hautement spirituelle… Tout est déjà là dans leur culture qui date de six mille ans… Ce sera leur plus bel avenir … Dans l’enseignement merveilleux de Confucius, de Lao Tze et de Bouddha, ces trois piliers de l’esprit de Ch’an, nous pouvons d’ailleurs découvrir des solutions éminents afin de faire face des troubles sociaux qui bouleversent le monde aujourd’hui, et nous aidera énormément à retrouver notre Être véritable et éternel. Dans les nouveaux stages sur la méditation que je donne régulièrement dans le centre, ce sont essentiellement ces trois trésors de l’humanité que je transmets avec modestie …

                                                             stage-anti-age-vignette

Merci pour cette belle réponse sur la Chine d’aujourd’hui… c’est très intéressant. Vous avez écrit plusieurs livres dont L’Art de Méditer – Méditation en Mouvement » , pouvez-vous nous dire ce qu’on peut attendre de la méditation ? La question peut paraître amusante… mais en effet est-ce que méditer sert à quelque chose ? Peut-on vraiment aller au-delà de l’égo ?

L’égo est un thème profond sur le développement personnel. S’incarner afin de reconnaître l’égo de chacun n’est qu’un point de départ. Par la suite, avec la méditation et la conscience, nous savons que l’égo inconscient équivaut à un mental fou, une colère incontrôlée, mille façades des émotions néfastes qui éteignent la vie en nous. Nous pouvons alors nous épargner le malheur que ce petit égo affiche dans notre amour, dans notre travail, dans notre relation humaine … Tout au long de la vie jusqu’à notre dernier souffle, si nous sommes conscients, si nous voulons mener une vie aimante et paisible, nous sommes obligés de transformer notre petit égo en un grand Égo qui n’est plus un égo.

Avec la méditation profonde, nous ressentons que l’égo n’existe plus. C’est un long processus de la méditation très concrète et très subtile. Le petit égo, c’est notre mental avec toute sa compagnie, c’est un drôle de singe, espiègle et habile, rusé et puissant. Nous rentrons sans cesse dans son jeu et nous en  souffrons. Il est là pour nous apprendre la vigilance, la conscience et surtout l’humilité. Dans la légende chinoise « Voyage à l’Ouest », pour vaincre le Roi des Singes, le moine a recours au mantra qui fait fonctionner la magie sur la couronne pour qu’il arrête ses singeries ! Ce mantra, cette couronne, c’est la méditation !

Une personne qui a sublimé son conditionnement, son égo, incarne la paix et la conscience. Elle est heureuse, comblée, généreuse et aboutit à tout ce qu’elle entreprend avec aisance et grâce. C’est belle vie épanouissante est ce que l’on peut attendre de la méditation… Méditons et notre petit égo se fondra dans l’univers ; la mort de ce petit égo, c’est la méditation. C’est la libération, c’est la félicité…

Plus j’avance en âge, plus je ressens que la méditation est la vie. Après la cinquantaine, autour de nous, les amis et nos parents sont affligés par de graves maladies et nous quittent. La mort est là pour tous nous accueillir tous ! Je comprends mieux pourquoi les taoïstes mettent autant l’accent sur les 12 méridiens et les 8 merveilleux vaisseaux dans la méditation. Si nous ne savons pas nourrir la vie, avoir un corps et un esprit qui s’accordent au vieillissement naturel, nous mourons dans le déclin physique et dans l’angoisse de maladies fatales. La méditation n’a pas de racine, ni de source.

Dans mon école, j’enseigne des méthodes de méditation assise, en mouvement et en marche, selon le système des méridiens et des vaisseaux merveilleux afin de rendre libre l’esprit par un corps « propre » et sain. C’est la base qui nous donne une assise solide pour pourvoir aller réellement au-delà.

Pour moi, un maître spirituel, est quelqu’un qui incarne d’abord une longue et belle vie terrestre. Avec lui, nous apprenons alors à sublimer le corps et l’esprit pour un voyage cosmique et éternel. Cette vision de la méditation ouvre une voie universelle pour tous ceux qui aiment mener une vie saine et heureuse. Je souhaite pouvoir poursuivre cet esprit et guider de mon mieux, tous ceux qui sont ouverts et sensibles à cette démarche, sur ce beau chemin ensoleillé en chantant et en dansant.

POUR VOIR LES FILMS SUR LA PRATIQUE DE LIAO YI LIN, CLIQUER SUR :

1- LIAO CH’AN QI GONG : http://www.youtube.com/watch?v=IvuVCrWvKhA&feature=youtu.be

2 – LIAO YI LIN EN MONTAGNE ÉTÉ 2015  https://www.youtube.com/watch?t=25&v=3iYLbzb0pEI

3 – QI GONG POUR LES YEUX  http://www.youtube.com/watch?v=qnsWBjlU99A

4 – PRINTEMPS ÉTERNEL https://www.youtube.com/watch?v=-8q1tt9SVfw

5  LIAO CH’AN ÉPÉE : https://www.youtube.com/watch?v=H2T6rADzL-Y

6 –  LIAO CH’AN ÉVENTAIL : https://www.youtube.com/watch?v=dF01hcxe_pc

7 –  MÉDITATION L’ART DE VOIR GUIDÉE PAR LIAO YI LIN : https://www.youtube.com/watch?v=EOaHouCJmSA

8 – MÉDITATION POUR UN MONDE MEILLEUR GUIDÉE PAR LIAO YI LIN : https://www.youtube.com/watch?v=KrZJA9mCh4E

9 – BANNIÈRE MA WANG DUI  http://www.dailymotion.com/video/x88eyw_le-tresor-du-qi-gong-extrait-dvd_lifestyle

logo-liao-chan